Illustration Motivation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -46%
SEB COMPACT INOX- SET 10 PIÈCES – ...
Voir le deal
69.99 €
-24%
Le deal à ne pas rater :
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX 77″ OLED 4K UHD (modèle ...
3799 € 4999 €
Voir le deal

Aller en bas
Ozmalight
Ozmalight
Nouveau-né
Messages : 88
Date d'inscription : 25/05/2015

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Séances de méditation et process d'apprentissage

le Dim Juil 17 2016, 15:37
Actuellement j'essaye de trouver la voie la plus efficiente pour apprendre rapidement à dessiner de mémoire (sans modèle donc), chaque personne apprend à sa façon bien entendu, mais cette "façon" est souvent dictée par l'idéologie de la société (exemple de l'esprit no pain no gain (les résultats n'arrivent que par les efforts acharnés et l'épuisement, il faut souffrir pour être beau, etc): en dessin on entend souvent "tu vas en bouffer, tu vas pondre 1000 croquis jusqu'à ce que ça rentre, tu dois passer 17h par jour à dessiner jusqu'à en creeeever !"...ou dictée par ses propres expériences (trouver son rythme, etc).

Mais il y a un point sur lequel on peut tous s'entendre, c'est le fonctionnement du cerveau (Au premier abord ça peut faire très pompeux et relou "roh l'autre il se prend pour un neurologue ou quoi", non, l'idée c'est avant tout de balancer des références utiles pour aborder son approche du dessin, pas de commencer à se prendre la tête, loin de là ^^).

Une première référence sympa:

Un bouquin de Jeff Hawkins ("on intelligence") que j'ai lu y'a quelques années, un résumé ici:
http://automatesintelligent.blog.lemonde.fr/2005/08/18/2005_08_a_propos_de_int/ (le livre est en fait une synthèse de toutes les connaissances sur le fonctionnement du cerveau, sa date de sortie est de 2004, donc depuis la recherche a évolué mais c'est déjà un bon pallier). 

Ce qu'on peut en retenir pour le dessin c'est réellement le fonctionnement du cerveau dans l'apprentissage: les prédictions, un court extrait du résumé:

"Un autre point important, qui permet au cerveau, malgré la lenteur de ses composants primaires, de réagir vite et de façon régulière, est l’invariance des patterns stockés à chaque niveau du cortex. Il s’agit d’une invariance relative, puisque les séquences mémorisées peuvent être modifiées si elles sont contredites par de nouvelles expériences.
Mais lorsque ce n’est pas le cas, elles peuvent être immédiatement mobilisées pour produire des prédictions et entraîner des actions s’appuyant sur ces productions.
C’est pourquoi Jeff Hawkins caractérise le cortex comme un ensemble de mémoires prédictives."

Je vous laisse imaginer ce que cela signifie concrètement dans votre pratique du dessin. 
Autrement dit:
Quand on fait des croquis de mémoire (d'anatomie, imaginons), on tente de prédire à quoi ressemblerait un visage réaliste (par exemple, mais ça peut être un autre style), on prédit que tel trait va se placer ici, que tel autre passera sous celui-ci, on tente de visualiser, de faire appel à nos connaissances, on prédit que l'ombre prendra cette forme bombée, et ainsi de suite. 
Une erreur d'anatomie, ce n'est pas une erreur pour le cerveau, puisque pour lui les patterns stockés et utilisés pour faire les croquis sont invariables (on l'a retenu de cette manière, donc si aucune expérience ne contredit ce schéma, pour le cerveau c'est bon, ça roule, même si au final on se rend bien compte que le croquis est moche ^^, on ne sait juste pas comment améliorer ça).

Donc voici un petit déroulé de comment je fais:, (apportez votre expérience, que je puisse aussi profiter de vos techniques, d'articles, etc)

-  A) accumuler tous les éléments théoriques/connaissances sur un sujet (exemple, anatomie de la bouche). En faire une synthèse personnelle (compréhensible), faire des listes d'éléments à retenir (exemple: se divise en tel nombre de parties pertinentes, tel nombre de muscles, l'épaisseur varie selon tel critère, etc). Il est important que cette synthèse soit la plus complète possible, sinon = lacunes des connaissances.

-  B) avant de se lancer dans la pratique, il faut confronter les connaissances à l'expérience (ce qui évitera de commencer à faire 1000 croquis inutiles). Faire un dossier d'images du sujet (merci Pinterest), des photos (la réalité) et des œuvres d'art (tel artiste fait dessine la bouche de telle manière, BD, peinture réaliste, fantasy, manga, etc). On regarde chaque "bouche" de chaque image et on repère toutes les connaissances qu'on a apprise visibles sur les références (exemple: courbure plus prononcée sous la lèvre inférieure que sur les parties latérales" merci proko), pour confirmer au cerveau que "ok", ces connaissances se retrouvent dans les expériences du réel (ou fictive, BD, etc) malgré la grande variabilité des bouches.

- C) Phase d'apprentissage, apprendre par cœur les connaissances qui se sont révélées justes par l'expérience (étude des images, prise de notes), par des séances de méditation (perso ça dure 20 minutes, pendant des étirements musculaires). Cela demande un effort de visualisation. Ce sont des séances de relaxation, il ne s'agit pas d'apprendre bêtement. Il faut manipuler les connaissances dans sa tête, visualiser énormément, faire des rapprochements, etc. Ces séances sont importantes parce que: vous ne pouvez penser à des connaissances et les utiliser que si vous les avez déjà pensé dans votre esprit (tout ce qui n'est pas dans votre mémoire n'existe pas), et donc méditer sur ces connaissances c'est faciliter l'ouverture des synapses/neuronnestrucsmuchesrelous, donc faciliter l'accès aux connaissances quand vous en aurez besoin et pas "ah mince je le sais mais c'est trop flou là). 

- D) Première séance de pratique: appliquer dans UN seul croquis (j'insiste sur le Un seul) les connaissances apprises (sans modèle !). Une fois terminé, premier feedback critique:
Le croquis est raté pour quelle raison ? Il ne semble pas en perspective ? Le trait (technique) n'est pas maîtrisé ? Mon process ne permet pas d'ajuster toutes les connaissances en même temps ? L'erreur vient-elle d'une connaissance mal apprise ou d'un élément simplement méconnu qui ne se trouve pas dans la théorie apprise ?

Deux possibilités:
- 1: si l'erreur provient de l'oubli d'une connaissance déjà apprise, il s'agit donc de se refaire une petite séance de mémorisation des connaissances (10 minutes) en s'aidant de sa synthèse, puis de refaire un croquis.
- 2: si l'erreur ne semble pas provenir des connaissances apprises (parce que les articles, vidéos, ne rentrent pas toujours dans les subtilités, ça reste très général). Dans ce cas, comparer son croquis avec une référence (photo), étudier la différence (ça peut être un détail comme "ah en fait ce trait ne se poursuit pas aussi loin par rapport à tel autre trait qui caractérise telle zone de la lèvre). Vérifier si cette subtilité se retrouve dans d'autres références (pour que le cerveau en fasse une invariance, quelque chose dont on ne devrait plus douter ensuite).

E - Refaire UN seul croquis de mémoire (pas de modèle) en appliquant de nouveau les anciennes connaissances et les nouvelles. Rebelote, feedback > Le croquis est raté (ou pourrait être amélioré) pour quelle raison ?...


En résumé:
Je passe plus de temps à faire des séances de méditation qu'à dessiner. Une fois qu'un sujet est bien maîtrisé, à ce moment là uniquement je me permets de faire 50 croquis pour automatiser l'application des connaissances (plus on fait appel à une connaissance, plus cela s'automatise, comme conduire en voiture).

en temps:
(1 à 2h), apprentissage de la théorie, références, synthèse.
(20 ou 30 minutes, premier croquis), feedback, références, nouvelles connaissances
(10 à 20 minutes): méditation tralala
(20 ou 30 minutes, deuxième croquis), feedback, références, nouvelles connaissances
(10 à 20 minutes): méditation tralala

Exemple de mes notes sur l'anatomie:
- un fichier word qui synthétise les connaissances, texte + illustrations (Proko, articles, etc)
- un fichier PSD pour prendre des notes sur des références, chaque calque = une subtilité qu'on veut apprendre/améliorer:



Séances de méditation et process d'apprentissage Exempl10


Exemple de l'évolution des essais sans modèle en une matinée (j'ai choisi un seul angle, mais bien entendu l'idée c'est de pouvoir gérer tous les angles), c'est pas encore parfait mais c'est mieux que rien. Donc la suite c'est d'apprendre séparement chaque zone du visage, puis en parallèle la structure du crane/visage, pour à terme tout replacer correctement et faire un visage de mémoire et sans référence :
Séances de méditation et process d'apprentissage Evolut10

Process, d'habitude je tâtonne mais là, avant d'appliquer un coup de brush j'ai essayé de visualiser où exactement il serait posé selon la lumière, etc.

Séances de méditation et process d'apprentissage Exo_bo10


Bref, voilà, qu'en pensez-vous ? Quelle est votre démarche pour apprendre ? 
A noter que je ne m'empêche pas d'utiliser des références dans d'autres circonstances (projet à faire rapidement), là c'est vraiment pour la phase d'apprentissage.
Virid Rain
Virid Rain
Moulin à parole
Messages : 7102
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 35
Localisation : Toulouse
http://aurorefolny.com

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Dim Juil 17 2016, 23:50
J'ai pas compris comment tu fais pour méditer ? Je connais et pratique la méditation de pleine consience de mon côté, c'est pareil ? Ou c'est autre chose ?
En tout cas la méditation aide énormément à libérer son esprit (Néo libère ton espriiit :p ) et donc sa créativité. Donc possible qu'elle ouvre aussi à plus de mémoire et de compréhension. 
Le pack créativité de Headspace nous invite justement à l'exercice de laisser aller son esprit puis reprendre le focus sur le souffle, et ce en boucle pour s'entrainer à se relâcher mentalement (et donc laisser son esprit divaguer et imaginer des trucs fous, un peu comme quand on s'endort/rêve quoi). C'est vraiment super !! Smile 

Sinon pour apprendre, je te rejoins sur le fait qu'il ne faut pas absolument noircir des pages, lire et observer peuvent suffir - pour certaines personnes, à chacun de trouver le système qui marche avec lui même hein. 
En gros il faut réfléchir avant de dessiner, dessiner avec son esprit (et pas seulement sa main et ses yeux), visualiser projeter = prédire, on y revient à chaque fois Smile

Tu dis à un moment par contre qu'il faut apprendre par coeur les trucs, j'ai jamais aimé apprendre par coeur perso, je préfère trouver un sens et comprendre ce que j'apprend, c'est bien plus efficace, c'est prouvé d'ailleurs il me semble. Certes y a des trucs, des faits, qu'on ne peut qu'apprendre par coeur car ils n'ont pas de "raison" ou de "logique", mais d'autres trucs ont besoin d'être compris pour être retenus.
Je sais plus où j'avais lu/vu ça mais ca me rappelle quelque chose.. peut-être cette vidéo ? 
https://www.youtube.com/watch?v=IlU-zDU6aQ0

A part ça sur ton étude je ne vois que des peintures, et du même style graphique (asiatique). T'as pris des photos et varié un peu tes artistes référence aussi ?


Dernière édition par Virid Rain le Lun Juil 18 2016, 12:23, édité 1 fois
Ozmalight
Ozmalight
Nouveau-né
Messages : 88
Date d'inscription : 25/05/2015

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Lun Juil 18 2016, 01:17
Effectivement la méditation recouvre plusieurs sens, je ne l'ai pas vraiment spécifié. En l’occurrence ici il s'agit de porter son attention sur un sujet précis, une subtilité d'anatomie par exemple, et de visualiser mentalement. C'est souvent théorique et vise à une meilleur concentration/mémorisation. 
Il me semble qu'en pleine conscience il s'agit plutôt de ressentir le moment présent et d'atteindre un certain état (j'ai pas mal été influencé par Eckhart Tolle un moment donné, et je fais de temps en temps des séances d'hypnose selon les méthodes de Benjamin Lubszynski (si t'as déjà écouté, le fameux "hé maintenant vous êtes en traaaanse" ^^), il parle de méditation pratique, mais c'est à peu près la même chose que pleine conscience, je n'ai pas approfondi les subtilités de toutes les méditations après).

Les séances de méditations ici, c'est plus pour renforcer la mémoire. Mais maintenant que t'en parles, faudrait que je voie comment intégrer une séance de pleine conscience (les sensations de la main sur le stylet, la position, observer ce qu'on est en train de faire dans cette mémorisation, etc). 

Pour le par cœur, je suis d'accord. Je voulais dire qu'après avoir compris le sens, malgré tout il faut faire en sorte de ne pas l'oublier, et pour moi par des séances de méditation ciblées sur certains sujets (en énumérant par exemple tous les os du crane, leur emplacement, interactions, etc). Mais "par cœur" ne renvoie pas à de bons souvenirs d'école, c'est sûr  Razz
L'idée c'est de se détendre avant tout (après 3O minutes de théorie, j'ai besoin de repos), donc je fais des étirements en même temps (je garde une position et me fixe sur un sujet).


Aussi je me suis concentré sur les artistes asiatiques et la peinture oui, prochainement je vais intégrer des références de styles vraiment différents (BD, manga, etc) pour voir comment par le style au trait ça joue. Et aussi les expressions de bouches (pour l'instant je voulais au moins savoir faire une bouche fermée au repos sous plusieurs angles). Par exemple là mon trait de croquis est vraiment moche (je ne joue pas vraiment avec l'épaisseur ni les types d'ombres) c'est juste pour la structure pour peindre ensuite. 

Donc je vais bien voir d'ici une semaine ou deux, si la progression est rapide ou non selon mes objectifs (en pleine expérimentation, quoi)
TimotBD
TimotBD
Adulte responsable
Adulte responsable
Messages : 513
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 31
Localisation : Aude
https://timotheerouxel.myportfolio.com/

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Lun Juil 18 2016, 09:06
Salut Mathiueu ^^ 

Mais il y a un point sur lequel on peut tous s'entendre, c'est le fonctionnement du cerveau "


Ah bon ? Moi je pensais que même les gens qui travaillent à le comprendre et qui on fait 20 fois plus d'études et son 100 fois plus intelligent que moi ne le comprennent toujours pas. 
D'ailleurs j'ai lancer la vidéo TED de "Jeff Hawkins" et il commence presque (après des blagues) en disant "on va définir pourquoi nous n'avons pas de bonnes théorie sur le cerveau et pourquoi il est important qu'on en développe une" .

Bon du coup Jeff Hawkins, il créait des ordinateurs et des trucs informatique avant, et maintenant il étudie le cerveau et il veux en faire des models mathématiques ( c'est déjà un présupposé, mais pourquoi pas, je ne suis pas scientifique) pour ensuite intégré ces model mathématique à des machines avec sa start up "numenta" .
Je connais trop bien la SF pour faire confiance à ce genre de mec !

Sinon pour la méditation, c'est exactement pareil que pour toute les pseudo science, personne n'est d'accord sur ce que c'est et comment ça devrait être fait. 

Bon du coup, pour la méthode, je pense que tout dépend de celui qui la pratique... On est différent les amis.
Et pour ton process, en fait on remarque que tu as surtout synthétisé des codes graphique avec ta technique.

En fait, ce qu'on a trouvé de mieux pour bien mémorisé à l'heure actuel, c'est de bien dormir. Si tu dors bien, tu fais le boulot dans la nuit. Et après pour le type de mémoire, ça c'est tout le monde différent.
Ozmalight
Ozmalight
Nouveau-né
Messages : 88
Date d'inscription : 25/05/2015

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Lun Juil 18 2016, 11:07
Salut Timot  Cool

Oui, ils ne le comprennent pas totalement ou de manière très très fragmentaire, mais dire cela ne remet pas en question le fait que notre cerveau fasse constamment des "prédictions". Et c'est là le point principal que je voulais souligner. Si on postule que l'on dessine par prédictions, alors notre méthode doit faciliter ces prédictions, de quelle manière ? C'est l'idée principale, dans le détail après chacun peut remplacer la méditation par une autre façon de mémoriser bien sûr.

Pour le process, oui d'une certaine manière c'est une synthèse de codes graphiques, mais des codes graphiques qui révèlent des points communs d'anatomie avec la plupart des visages. L'idée c'est d'avoir le plus de codes possible dans la tête, avoir une base de données assez complète pour ensuite pouvoir en jouer et faciliter les prédictions (si on part du principe que le cerveau fonctionne comme ça, hein). Je comprends la crainte, ça fait un peu "apprentissage de table de multiplication sans comprendre comment elles fonctionnent", mais au contraire, l'idée c'est d'être conscient de la théorie qu'il y a derrière, /anatomie/volume/perspective/lumière (d'où une première phase de recherches théoriques/connaissances, l'apprentissage ne vient qu'après la récolte des données), et d'avoir assez de données et références pour ensuite pouvoir plus facilement s'en libérer (pour créer un autre style ou au contraire s'approcher d'un en particulier). Apprendre ces codes dès le début (au lieu de les découvrir au compte goutte de manière aléatoire lors d'une étude ou en se regardant dans le miroir) c'est se permettre de faire plus rapidement des prédictions au moment de la pratique du dessin.
Virid Rain
Virid Rain
Moulin à parole
Messages : 7102
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 35
Localisation : Toulouse
http://aurorefolny.com

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Lun Juil 18 2016, 12:34
Ok oui effectivement faut pas trop compliquer les choses au début, bouche fermée inexpressive ok. Je disais ça car sur les peintures asiatiques, souvent les persos n'ont aucune expres​sion(ca m'agace bien d'ailleurs "bonjour je me bas contre un monstre °x°")

Pour la méditation de pleine conscience, c'est effectivement vivre l'instant présent, mais sans chercher d'état particulier. Juste vivre et profiter ! Smile A un moment tu peux ressentir un état particulier, mais on le cherche pas spécialement, on vit juste, on veut rien, on est bien ! ^^

Ca serait intéressant de tester aussi avec des siestes, je crois que ça a déjà été expérimenté, faire des siestes aiderait beaucoup pour les capacités cognitives. Donc entrecouper les scéances d'études de 20-40min comme il dit dans la vidéo que j'ai linké, avec des siestes. Faut voir la longueur idéale ? On dit souvent 15-20min maxi, et 5min mini (il parait que les navigateurs peuvent dormir pendant seulement 5min, mais plusieurs fois par jour, pour rester éveillé très longtemps).

En tout cas il faut pas pousser son cerveau sinon il sature, ça c'est clair ! Donc out le mythe des journées de 35h et des nuits blanches ! Evil or Very Mad Très mauvaise idée, ça mène à rien que de s'abîmer la santé.
Par contre faut aussi être conscient que tout cet apprentissage prendra du temps, même si on cherche à apprendre "plus vite".
On pourrait plutôt parler d'efficacité plus que de rapidité non ?
TimotBD
TimotBD
Adulte responsable
Adulte responsable
Messages : 513
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 31
Localisation : Aude
https://timotheerouxel.myportfolio.com/

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Lun Juil 18 2016, 18:11
Mais on ne dessine pas par prédiction par défaut, c'est une façon de dessiner.
Tu peux tout à fait te nourrir du chaos pour dessiner et donc dessiner avec comme base l'interprétation et bcp d'autre chose. 

Tu vas t'enfermer dans une idée fixe qui va te bloquer toute ta vie là mon ami.
Anoul
Anoul
Vieil aigri
Vieil aigri
Messages : 1995
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 27

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Lun Juil 18 2016, 18:34
TimotBD a écrit:
Tu vas t'enfermer dans une idée fixe qui va te bloquer toute ta vie là mon ami.

Sauf si c est sa vision et qu elle est bonne pour lui \o/
Virid Rain
Virid Rain
Moulin à parole
Messages : 7102
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 35
Localisation : Toulouse
http://aurorefolny.com

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Lun Juil 18 2016, 19:20
Qui a parlé de s'enfermer dans quelque chose ? Je ne crois pas qu'Ozma a prétendu trouver LE graal ^^ il se penche juste sur une technique parmis tant d'autres !
Ozmalight
Ozmalight
Nouveau-né
Messages : 88
Date d'inscription : 25/05/2015

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Lun Juil 18 2016, 19:29
Timot > 
Oui aussi. Feng Zhu parle de "chaos maîtrisé" (je sais pas si tu parles de la même chose). C'est globalement l'approche que j'avais auparavant mais sans le "maîtrisé"  Laughing
Après je comprends, on perd un peu ce côté "fait avec les tripes" "instinctif". Pour l'instant je ne sais pas quoi en penser, je n'ai pas l'impression de m'enfermer, puisque quoi qu'il arrive on est enfermé dans notre propre identité, autant l'ouvrir au maximum le plus tôt possible à toutes les possibilités et expériences visuelles/sensorielles.

D'ailleurs j'ai vu une vidéo postée sur ce forum, de Cédric Villani, qui dit que sa créativité, son intuition, ont été décuplées par l'absorption et l'accès simple aux informations. Le fait qu'il ait pu avoir une vue synthétique et d'ensemble sur toutes les données, lui ont permis de plus facilement les manipuler...bien que le mec soit surpuissant en mathématique, il n'en perd vraiment pas sa poésie je trouve:


Y'a toujours la crainte de devenir un robot, "prédiction numéro 46362 rangée dans le dossier 163738 sur l'anatomie de la bouche, indique que le trait passe sous le trait numéro 84892" ^^, mais au final...si tu ne faisais pas de prédictions en dessinant, tu mettrais les yeux en dehors du crane, tu placerais la bouche sur le front, tu mettrais un pied à la place des oreilles. Ces prédictions sont tellement automatisées depuis la tendre enfance (par les expériences) que statistiquement tu n'as presque aucune chance de dessiner un être humain, même en se nourrissant du chaos, avec un nez à 6 trous (qui ici a déjà osé le faire ?) (après y'a toujours la recherche artistique, l'intime, etc, ça peut jouer, mais quand on fait des croquis d'anatomie ?)
 
Virid > 

Oui, efficace plutôt que rapidité. Efficace en perdant le moins d'énergie/capital santé possible, et de façon optionnel si c'est plus rapide ça peut être cool.
J'ai fini de voir la vidéo, c'était vraiment intéressant. Visiblement après 30 minutes notre attention tombe presque à zéro, ça me rassure sur le fait de ne pas aimer travailler plus d'une heure d'affilée sur certains sujets.

Ensuite y'a un autre aspect sympa, c'est quel espacement pour réviser une chose apprise ? Parce qu'au final quand il faut travailler plusieurs aspects de l'anatomie, la question c'est, quand est-ce que je vais reprendre l'anat de la bouche tandis que je vais aborder les oreilles, les jambes, sans oublier ce que j'en ai appris, etc ?

http://www.mosalingua.com/blog/2010/02/02/le-systeme-de-repetition-espacee-memoriser-et-ne-jamais-oublier/

"oubli du cours de sam nielson le mardi 15 de la semaine prochaine, penser à réviser le 13"  Smile
Virid Rain
Virid Rain
Moulin à parole
Messages : 7102
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 35
Localisation : Toulouse
http://aurorefolny.com

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Lun Juil 18 2016, 21:06
Ca me fascinera toujours ce parrallèle entre les artistes et les scientifiques, on est tous des créatifs et des chercheurs en fait Smile
Super video merci !! =)

Question intéressante pour la révision, merci pour l'article ! C'est bien pour ça qu'il faut jamais cesser d'apprendre et de réviser ! Bobby Chiu le dit lui même Smile
https://www.youtube.com/watch?v=u_4hZmZmNLw

ps: Le nez à 6 trous ouais j'ai fait, mais je prétent pas qu'elle soit humaine ! Laughing
http://i0.wp.com/aurorefolny.com/wp-content/uploads/2016/02/Schani2.jpg
Bon ok c'est pas ce que tu voulais dire mais l'occasion était trop belle ^^
TimotBD
TimotBD
Adulte responsable
Adulte responsable
Messages : 513
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 31
Localisation : Aude
https://timotheerouxel.myportfolio.com/

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mar Juil 19 2016, 07:57
"si tu ne faisais pas de prédictions en dessinant, tu mettrais les yeux en dehors du crane, tu placerais la bouche sur le front, tu mettrais un pied à la place des oreilles. Ces prédictions sont tellement automatisées depuis la tendre enfance (par les expériences) que statistiquement tu n'as presque aucune chance de dessiner un être humain, même en se nourrissant du chaos, avec un nez à 6 trous (qui ici a déjà osé le faire ?"
==>
Oui d'un côté c'est clair que si tu place le curseur ici tu as complètement raison sur toute la ligne.

Pour le truc du chaos, c'est une des méthode moi au contraire je ne dessine pas tout comme ça, mais en fait il y en a plein de méthode, c'est ce que je voulais dire.

Cédric villani je suis carrément fan de ce mec. Globalement je trouve que les mathématiciens sont vraiment de grands artistes notamment pour le simple fait qu'il arrive à trouvé des concept totalement abstrait beau. Je trouve ça incroyable. Cédric Villani, il avait fait une autre vidéo sur la créativité avec un designer d'ailleurs, je ne sais pas si tu vas la trouvé, c'était pas mal. 

Mais en fait tu as raison de comparé les sciences et l'art, en fait ce qui fait les grands scientifiques c'est aussi leur connaissance de l'histoire des sciences et le travail des prédécesseurs, même il y a peu de scientifique (il y en a, mais peu... les génies en gros donc ça va concerner peut de personne) qui travail seul. Même en maths, ils vont voir des collègues spécialiste d'un domaine pour avancer sur un théorème ou autre ( tu peux voir ça dans la biographie de Nash par exemple qui même si il était génial et qu'il le savait bcp, et bien il travaillait quand même sur certain problème avec des collègues).
Donc voilà, le truc qui est clair c'est quand art, on évolue plus vite et on a ce donne plus de possibilité d'être créatif si on connait l'histoire de l'art et qu'on s'intéresse au travail des collègues.  

Sinon pour l'attention qui tombe au bout de 30 minutes, en fait c'est une moyenne, et la concentration c'est une qualité qui ce développe. Et c'est intéressant de la développer car des fois pour certains contrats, tu n'as simplement pas le choix, tu ne peux pas te permettre de dessiner avec le rythme qui te plait.

Du coup je donne un tips d'un prof que j'avais à pivaut (en BD juseszack) un peu du même ordre que la méditation (plus comme la pratique Aurore, c'est vrai qu'a l'époque quand je m'éditais beaucoup c'était plutôt dans la même optique que la méditation pleine conscience plutôt que d’être dans un boulot d'assimilation) Bref :
En fait tu commences ta journée en dessinant des forme totalement abstraite (un peu de  crobars de téléphone) sur une feuille et en essayant de les organiser au mieux de façon joli (ça ne veux rien dire : tu le fais en fonction de ce que ça veux dire pour toi donc) et l'objectif c'est d'essayer au maximum à prendre plaisir à juste dessiner, en principe une fois que tu as fait ça tu accèdes à ce que j'analyse perso (mais je suis pas spécialiste) comme une sorte d'état modifié de conscience ou ta concentration et très très accru.
Virid Rain
Virid Rain
Moulin à parole
Messages : 7102
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 35
Localisation : Toulouse
http://aurorefolny.com

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mar Juil 19 2016, 12:31
Pour les 30 min d'attention, on parle de temps d'étude, pas de travail sur une peinture ou autre.

Et j'en profite pour dire qu'il ne tient qu'à nous de bien gérer notre temps. Je ne sais pas pourquoi tu dis qu'on a "pas le choix" sur certains contrats, on a toujours le choix non ? Ou sinon c'est de notre faute (et là je plaide coupable Smile ça m'arrive trop souvent d'être en retard sur mon planning - mais rarement sur la deadline ouf)
On est pas esclave du contrat, dans l'idéal c'est nous qui définissons les règles et la deadline, dans le cas contraire accepter un truc qui nous tuerais la santé c'est pas une bonne idée. On revient à ce qu'on disait sur le fait de trop pousser le bouchon sur les études.
TimotBD
TimotBD
Adulte responsable
Adulte responsable
Messages : 513
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 31
Localisation : Aude
https://timotheerouxel.myportfolio.com/

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mar Juil 19 2016, 13:47
Virid Rain a écrit:Et j'en profite pour dire qu'il ne tient qu'à nous de bien gérer notre temps. Je ne sais pas pourquoi tu dis qu'on a "pas le choix" sur certains contrats, on a toujours le choix non ? Ou sinon c'est de notre faute (et là je plaide coupable Smile ça m'arrive trop souvent d'être en retard sur mon planning - mais rarement sur la deadline ouf)
On est pas esclave du contrat, dans l'idéal c'est nous qui définissons les règles et la deadline, dans le cas contraire accepter un truc qui nous tuerais la santé c'est pas une bonne idée. On revient à ce qu'on disait sur le fait de trop pousser le bouchon sur les études.

Et bien des exemples de contrats ou tu dois carburer parce que tu n'as pas le choix :

- tu fixes une dead line qui est bonne pour t'organiser comme tu le sens, tu tombes malade et tu es cloué au lit, quand tu guéri il ne te reste que la moitier de ton temps de départ pour gérer la commande.

- tu n'as plus un radi et tu dois accepter un contrat avec une deadline hyper courte sinon tu te retrouve à la rue le mois suivant.

- Tu as une dead line correct mais avec ton client, vous vous êtes pas trop compris ce qui fait que quand tu rends ton défintif tu as une grosse charge de corrections à apporter et le truc doit être rendu dans la journée. 

(dans tout les cas, tu n'as pas trop de thunes et si jamais tu ne rends rien tu es dans la merde) 

Bref, tu as plein de cas ou tu as des imprévus... Un peu comme dans la vie en général.

Et pour les 30 minutes d'attention c'est une moyenne, et tu peux travailler là-dessus. C'est sur, puisque notamment des gens comme les contrôleurs aériens doivent être attentif en permanence tout au long de leur boulot.
Virid Rain
Virid Rain
Moulin à parole
Messages : 7102
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 35
Localisation : Toulouse
http://aurorefolny.com

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mar Juil 19 2016, 15:15
Ah oui les imprévus effectivement j'y avais pas pensé !! =) Sans doute parce que ça m'est pas encore arrivé. *Croise les doigts* ~o~" Je crois que même dans ces cas là y a parfois moyen de s'arranger avec le client, qui comprend si jamais t'es malade ou que t'as eu un pépin.

Mais tu parles de contrôleurs aériens alors qu'on parle d'apprendre quelque chose, tu n'y vois pas de différence toi ? Encore une fois on parle pas de scéance de boulot pro on parle de scéances d'études, je considère que c'est différent.  scratch Ptête pas après tout, remarque ...
Je vois pas trop où tu veux en venir de toute façon, je m'en fiche moi si je fais des scéances de 30 ou 50 min, du moment que je fais des pauses et que je me trouve un rythme, j'apprend des trucs sans trop me fatiguer. study
TimotBD
TimotBD
Adulte responsable
Adulte responsable
Messages : 513
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 31
Localisation : Aude
https://timotheerouxel.myportfolio.com/

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mar Juil 19 2016, 16:09
Après on va pas non plus être en désaccord pour être en désaccord Aurore, ça ne sert à rien.

Pour en revenir au sujet en fait, et au pourquoi mon premier message et après au fait de l'impression que j'avais de s'enfermer dans des certitudes (ce qui n'est peut être pas le cas, mais c'est l'impressions que j'ai eu, bon moi je ne suis pas irréprochable donc souvent je présume, j'ai tord de le faire, mais je le fait quand même: je suis humain, j'ai des défauts et c'est normal. ) 

Moi tout ce que je dis en résumé c'est que tout le monde est différents et qu'il n'y a pas de formule magique à base d'études sur le cerveau pour apprendre plus vite que tout le monde (pour l'instant). Puisque les études là-dessus en sont au prémices si bien que Jeffe hawkins le dit lui même : il n'y a pas de théorie sur le fonctionnement du cerveau. Ça ne n'empêche personne de faire des bouquins pour expliquer comment il pense que ça pourrait fonctionner et peut être même qu'il a raison d'ailleurs. 

Une théorie c'est une hypothèse qui est confirmé par de l'observation et qui n'est pas réfutée par d'autre expérience ou observation mais qui pourrait l'être (elle reste valide tant qu'elle n'est pas réfutée, si elle est réfuté par de l'expérience ou de l'observation elle est soit abandonné, soit réadaptée). 
(bon sinon il y a le lien wikipédia qui est plus précis que moi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie )
Donc en gros pour le moment sur le cerveau on a probablement une foule d'hypothèses ( les trucs cerveau droit et gauche, les 10% comme dans lucy et tout un tas de truc sur la mémoire stocker là ou là etc) , mais il n'y a pas de théorie. 
Après, encore une fois, moi je ne suis pas scientifique, et c'est clair que je ne suis pas assez intelligent pour abordé ce type de sujet donc je ne le fais pas je regarde ce que les gens intelligents qui travaillent sur ce type d'étude ont comme résultat : ils sont encore dans le flou total. 

Voilà ce que le sujet m'inspire c'est tout. Après c'est clair que c'est bien d'essayer des nouveaux trucs donc pourquoi pas.


Pour ce qui est de l'attention je me suis perdu dans les messages là, tu as raison j'étais hors sujet avec les contrôleurs aérien.

Voili voilo.
Ozmalight
Ozmalight
Nouveau-né
Messages : 88
Date d'inscription : 25/05/2015

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mar Juil 19 2016, 17:27
Oui, faut rester détendu avec les études sur le cerveau, bien entendu, et ne pas prendre pour argent comptant tous les articles qui donneraient le sentiment de pouvoir se frayer un chemin plus facilement que les autres (du genre certains coachs "avec ma méthode vous allez faire des bonds en quelques semaines, vous allez gagner en bourse et touuuut"), d'ailleurs, l'idée ce n'est pas forcement se frayer un chemin plus facilement que les autres, mais se frayer un meilleur chemin pour soi.

Pour le fonctionnement général du cerveau, il est vrai que cela reste assez flou. Malgré tout, en détail, sur certaines expériences ciblées, les résultats sont là. Et si on ne devait prendre qu'un exemple, ce sont les expériences de Stanislas Dehaene sur l'apprentissage du langage chez les enfants. Il y a plusieurs dizaines d'années, on connaissait encore la méthode "globale" d'apprentissage de la lecture chez les gosses à l'école, puis comprendre que cela fonctionnait moins bien (ça fonctionnait légèrement mais de manière moins efficace) qu'une méthode syllabique. Et les expériences sur le cerveau de Dehaene confirment cela, il en a donc tiré parti pour préciser un peu mieux une nouvelle méthode. Donc malgré la diversité des individus, il y a une structure du cerveau commune, de sorte que s'il n'y a pas une méthode magique ultime, il y a quand même des paramètres qui favorisent davantage que d'autres (et les paramètres sont nombreux), passer d'une méthode globale de lecture à une méthode syllabique est significatif pour absolument tous les enfants. 

Je n'en rajoute pas une couche pour encore te contre-dire, hein, loin de là, hi hi (quoi qu'à la rigueur un forum c'est aussi pour ne pas être d'accord), mais d'un autre côté ton argumentaire tend un peu trop à relativiser l'apport des études sur le cerveau concernant l'apprentissage du dessin malgré les lacunes que nous connaissons sur le sujet (ce qui tend par ailleurs à décrédibiliser l'expérience que je mène actuellement et à détourner la curiosité de nos lecteurs, hi hi, joke): juste pour montrer qu'on peut malgré tout tenter d'expérimenter, et comme tu le soulignes, s'observer. Il n'y aurait pas une méthode magique linéaire pour tous du genre "faites tel nombre de dessins à telles heures pour réussir" mais une méthode commune pour appréhender son propre apprentissage et jauger s'il est efficace ou non.
Faire des feedbacks sur son travail, c'est à priori une méthode qui fonctionne mieux que de persévérer aveuglement en espérant que le progrès arrive à force d'acharnement...c'est donc bien une formule plus efficace (ou "magique", mais le terme a plutôt une connotation négative, au contraire, ici rien de magique je dirais, c'est argumenté/expérimenté).
Et que nous révèlent les études sur le cerveau ? 

http://www.paristechreview.com/2013/11/07/apprentissage-neurosciences/

"3. Le retour d’information. L’erreur est humaine mais aussi… indispensable. Si l’activité plutôt qu’une écoute passive est capitale, elle ne suffit pas. On pense actuellement que le cortex est une sorte de machine à générer des prédictions et à intégrer les erreurs de prédictions : il lance une prédiction, reçoit en retour des informations sensorielles, et une comparaison se fait entre les deux. La différence crée un signal d’erreur qui va se propager dans le cerveau et qui va permettre de corriger et d’améliorer la prédiction suivante. Le retour d’information est donc essentiel.
Le cerveau fonctionne ainsi par itérations, avec des cycles qu’on peut décomposer en quatre étapes successives : prédiction, feedback, correction, nouvelle prédiction. On parle alors de cerveau bayésien – de l’inférence du même nom – ou statisticien. Il internalise organiquement des statistiques. Il s’agit tout simplement de continuellement corriger le tir le grâce au retour d’expérience, ce qui revient à dire que… l’erreur est fondamentale ! En effet, si les signaux d’erreur nous permettent, à nouveau, d’ajuster nos prédictions, l’apprentissage ne peut se déclencher que s’il y a un signal d’erreur, autrement, rien ne change."


 Et c'est précisément sur ces prédictions que je concentre toute mon expérience, comment faire en sorte que les feedback soient plus efficaces et plus réguliers, comment faire en sorte que les prédictions soient meilleurs plus rapidement (pas dans le sens compétition chronométrée, mais minimiser leur arrivée trop tardive ou trop aléatoire). 
Si ces études sur le cerveau étaient si floues, personne dans l'éducation ne chercherait à justement profiter des connaissances qu'on sait sur le cerveau (bon, après y'a toujours des mauvaises surprises, là où je te rejoints à 100% c'est sur le fait de rester prudent). Donc, non, on ne peut pas balayer d'une phrase décontractée le fait que les études sur le cerveau puissent apporter une méthode commune d'apprentissage en dessin (et en écrivant cela, je ne dis pas détenir cette méthode lol, loin de là).
Là, il s'agit vraiment d'expérimenter pour voir comment une telle méthode en dessin pourrait émerger (pas tout seul, avec l'entraide de tout un chacun. C'est d'ailleurs globalement déjà le cas sur le forum, l'entraide et la motivation entraînent de supers échanges et changent notre vision du dessin).


Je vais également essayer ton dessin libre (façon crobar au téléphone), pour le plaisir et plus si affinité.

Aurore > 
Ah ah 6 trous...le pire c'est que j'ai hésité à dire 4 trous, bon, bingo lol
Ah oui, d'ailleurs il parle de Craig Mullins, Bobby, le mec sait déjà tout de l'anatomie, mais continue à mater comme font les autres artistes pour dessiner les muscles, etc. C'est assez motivant (Craig Mullins, le mec dont on a tous un jour cherché une vidéo de son process...en vain... Embarassed).
Virid Rain
Virid Rain
Moulin à parole
Messages : 7102
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 35
Localisation : Toulouse
http://aurorefolny.com

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mar Juil 19 2016, 17:50
Bah c'est pas grave Timot, le prend pas comme ça  Very Happy  
En fait, je voulais juste réfléchir au fait que l'attention demandée pour l'étude ou pour le boulot c'était la même ou pas, vu qu'on parlait d'étude, je pensais devoir faire la différence, mais tout bien réfléchi c'est ptête bien la même chose vous en pensez quoi ?
Vous étudiez pareil que quand vous bossez sur vos boulots pro ?

Sinon y a le fait que les tutos vidéos ont une longueur bien définie, donc je me demande si faut faire des pause aussi quand on visionne des vidéos tiens ... Ozma, t'as testé avec des vidéos ? En fait je me souviens que Nathan Fowkes nous invitais à prendre des pauses durant ses vidéos sur son cours Compo de Schoolism. Alors que toi tout ce que tu veux toi c'est continueeer, engrangeer, t'es affamé de savoiir Razz

De toute façon ces temps ci je n'ai pas pas eu beaucoup l'occasion d'étudier, trop de boulot, je vais pas pouvoir tester de longues journées d'études avant le mois prochain... mais en fait je devrais essayer de faire des mini scéances histoire de pas faire tout d'un coup justement... Parce que là mon abo à Schoolism va se terminer et j'ai un peu gâché mes derniers mois d'abo ;_;  à toujours reporter à plus tard parce que "j'avais pas le temps".
Les mini séances régulières, j'ai toujours l'impression que ça sert à rien (surtout que je mets toujours 2h à faire mes nature mortes .. je sais toujours pas si j'y passe trop de temps ou pas) c'est pour ça que je préfère me réserver des matinées voire des journée, mais je me fourre ptête le doigt dans l'oeil après tout =p D'ailleurs quand je fais mes 15min seulement d'exo de méditation tous les jours, au bout de quelques jours je commence à bien retenir les trucs et me sentir dans le bain. Bon faut que je m'y mette ... motivéee !

J'espère que je vire pas trop hors sujet, mais vu qu'on parlait de ça j'en profite pour en discuter ... Sinon on passe sur un autre topic Ozma ? (genre tu garder ce topic pour le suivi de ta méthode méditation)

ps : Craig Mullins a fait une démo lors du dernier THU, ben c'est pas si mystérieux que ça : il peint c'est tout ! Razz Il a de solides connaissances en théorie, et beaucoup de pratique évidemment, et puis aussi il ose explorer de nouvelles techniques, il joue avec ses outils bref il s'amuse Smile
Huguette
Huguette
Gamin
Gamin
Messages : 216
Date d'inscription : 08/01/2016
Age : 27

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mar Juil 19 2016, 20:47
( j'adore ce topic mais j'ais pas grand chose a dire de plus malheureusement Smile)
TimotBD
TimotBD
Adulte responsable
Adulte responsable
Messages : 513
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 31
Localisation : Aude
https://timotheerouxel.myportfolio.com/

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mar Juil 19 2016, 22:08
Bon moi j'abandonne,
j'ai rien mal pris, je prend jamais rien mal. Mais par contre ça me bouffe du temps parce qu'il faut que je fasse des recherches à chaque fois. Et en fait j'ai une bd à faire quoi... donc j'aurais même pas dût commencer à répondre : c'est l'engrenage. 

Mais bon j'aurais plein de trucs à dire avec le message de Mathieu, pareil pour le message de Aurore... Bon c'est trop de travail : je déclare forfait.
Ozmalight
Ozmalight
Nouveau-né
Messages : 88
Date d'inscription : 25/05/2015

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mer Juil 20 2016, 11:43
Pas de soucis Timot, il est vrai, pour résumer, que je pars de certains postulats (que je n'ai pas forcement expliqué aussi ^^) et si on devait décortiquer l'origine de chaque postulat cela nous mènerait à devoir décortiquer toute la biblio qui a mené à fixer ces postulats. Comme pour une religion, on part du postulat que Dieu existe, il est donc vain de remettre en cause son existence puisque toute la suite en dépend: les religieux peuvent donc toujours débattre sur un texte sacré, son interprétation, mais il ne vont pas vraiment remettre en cause le postulat de base, sans quoi bah cela n'aurait plus aucun sens pour eux. De même pour les sciences sociales ou sciences tout court, bien entendu il est préférable de comprendre comment un postulat a émergé (comme tu l'expliquais, faits/données, hypothèses, expérimentations, théories validées, théories réfutées par de nouvelles données, nouvelles théories, et ainsi de suite). On ne va pas s'amuser à remettre en cause certains postulats par pur esprit relativiste puis poser un nouveau postulat pour le plaisir "tous les individus sont différents donc il ne peut pas exister une méthode commune". On ne va pas s'en sortir. Et je précise que ton postulat n'est pas moins légitime que le mien, et mon postulat n'est pas la solution ultime ni la vérité absolue (tu es même peut-être plus proche de la réalité, hein), je voudrais surtout pas laisser croire que j'ai raison sur ce débat.
Globalement je me suis renseigné un tout petit peu sur les références que j'ai citées, en prenant garde de prendre les moins charlatans (Stanislas Dehaene, je crois qu'on peut lui faire confiance, pour le moment...), histoire d'avoir des postulats qui tiennent vaguement la route (mais on est pas sûr à 100%, voilà Smile ).

Donc pour résumer, on peut débattre de la méthode et de la façon dont on peut la faire évoluer (références, expériences de chacun), mais il est vain de vouloir remettre en cause le postulat de base qu'est: on se réfère à des études/théories sur le cerveau. Sauf si bien sûr tu trouves un article qui réfute complètement la partie qui m'intéresse sur les prédictions du cortex, et dans ce cas, cela signifiera faire évoluer la méthode de dessin sur une autre piste. Je suis vraiment ouvert au fait que le postulat puisse être erroné. 

Virid > Perso pour les vidéos, si elles ne dépassent pas 10/30 minutes, je les regarde une première fois en étant attentif, sans chercher à tout mémoriser. Puis une seconde fois (en zappant certaines parties) pour prendre des notes/screenshots sur les parties qui pourraient être utiles dans mon process/façon d'aborder le sujet. 
Si la vidéo dépasse 30 minutes, fait 1h, par exemple, pendant la lecture je note les parties qui seront utiles à revoir plus tard (de la minute 10 à 13, de la minute 33 à 55), les autres parties sont souvent des redites de ce que l'on sait déjà, mais dit différemment. 

Mais moi aussi là je regarde le cours de Sam Nielson, je l'ai regardé une première fois en entier (les 9 cours), et là je vais voir comment appliquer en reprenant du début. Mais par exemple, pour le placement d'une hightlight(specular, je sais plus le nom) sur une sphère/surface réfléchissante, après son explication,  j'étais chez moi à mettre des miroirs/vases transparents au sol pour voir à quel endroit le specular se situerait sur la surface en fonction de la position de la lumière. Je plaçais une boule à la surface réfléchissante quelque part, allumais une lampe, me déplaçais dans la pièce sans regarder la boule (dos à la boule), essayais d'imaginer où le specular allait se poser précisement (avec les fameux angles, là) sur la boule en fonction de ma position par rapport à la lampe et la boule, puis je me retournais pour vérifier). 

Prochainement je vais détailler le process pour l'anat sur le visage, en mettant presque toutes mes notes sur la façon dont j'ai procédé, ce sera peut-être plus clair aussi ^^


Huguette : plus on est de fous plus...bon ^^
Virid Rain
Virid Rain
Moulin à parole
Messages : 7102
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 35
Localisation : Toulouse
http://aurorefolny.com

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mer Juil 20 2016, 14:51
Ah bonne idée de noter le timing de la vidéo ! Pourquoi j'y ai pas pensé Razz 
De mon côté pour Schoolism, je fais : un cours+screenshots+notes dans un carnet A4 dédié, puis exo, puis review et correc de mes exos, et ensuite je passe au cours suivant. J'ai des scrupules à sauter au cours suivant, j'ai l'impression que Bobby Chiu va surgir chez moi et me frapper les doigts avec une règle ou un truc du genre Laughing
Finalement je pourrais ptête tout regarder si je n'ai le temps que pour ça, mais la pratique est tellement importante, la faire juste après le cours est vraiment efficace. Au pire la correc peut attendre mais encore une fois pas trop non plus (courbe de l'oubli !! Very Happy )...
 Et puis je me connais si je ne fais pas les exos pratiques entre deux cours ... je les ferai jamais.  Rolling Eyes Il faut peut-être me résoudre à ce que les exos pratique durent le temps qu'il faut. 2h maxi donc  scratch  (pour les exos de Dice Tsutsumi en tout cas). Le problème viendrait plutôt de mon emploi du temps surchargé et de ma manie à vouloir tout faire et surtout sous-estimer le temps que je vais y passer (syndrôme superman du procrastinateur incorrigible Laughing).

Hâte de lire tes retours sur la méthode !

Huguette (et ceux qui nous lisent d'ailleurs) n'hésite pas à partager tes méthodes et organisation pour étudier ! C'est toujours intéressant de savoir comment font les autres Wink
Ozmalight
Ozmalight
Nouveau-né
Messages : 88
Date d'inscription : 25/05/2015

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mer Juil 27 2016, 12:17
Voici un petit retour d’expérience après 10 jours, sur la collecte de références d’anatomie du visage, je détaille juste une partie de la collecte (j'attends d'avoir des résultats probants d'ici quelques temps, pour déjà voir si ça fonctionne ^^), cette phase de collecte arrive après l'apprentissage de la théorie (donc là on cherche des astuces, pas à tout réapprendre).
Je référence plusieurs visages( de tout style, de kim jung gi à karl Kopinski, du manga, du réaliste, de la 3D, etc), selon les angles (rotation Y, plongée, contre plongée, etc.) et note tout ce qui est invariable pour ces angles. Cette collecte dans l’idée de tester la fiabilité des connaissances que nous aurions vues en théorie (dans des vidéos de proko), pour s’assurer de règles qui ne changeront pas. L’idée à terme c’est de gérer plusieurs angles de vues.
-          Il y a 15 angles de vues principaux, dont la moitié ont des codifications communes (une fois apprises les astuces d’un angle, il n’y a que de petites variations d’un angle à l’autre), ça vaut le coup de les connaître.  
 
 
Un exemple avec une vue de 3 quart à 20 degrés, à hauteur du spectateur (donc pas en plongée ou contre plongée (rotation Y à 20 degrés, sur Zbrush, pour bien se rendre compte), c’est l’orientation la plus commune que j’ai pu rencontrer dans certains travaux (pour du character design ou même des ilustrations basiques de persos):
On pourrait se dire que ces notes sont simplement la conséquence d’une structure de visage bien construite, et qu’il serait plus judicieux de simplement bien apprendre la structure pour bien appliquer toutes ces notes. Question : une fois bien acquis la compréhension de la structure schématique et de l’anatomie du visage, doit-on en dessinant se la remémorer précisément et en faire quelques traits sur la feuille  avant de se lancer dans les détails ? Dans le cas de certains angles extrêmes ou des scènes particulières et très dynamiques où il y a une nécessité de bien penser les volumes oui, mais autrement, certains détails ne changeront jamais dans des angles fixes (comme 20 degrés en Y), pourquoi ne pas directement les appliquer tels quels (ce qui serait par ailleurs un gain de temps quand on fait de la recherche de design), au même titre qu’on répète le résultat de 6x7 par une habitude de langage plutôt que par une opération mathématique ? (D’ailleurs, si l’on oublie le résultat, dans ce cas précisément on fait une opération mentale, on connait le principe de la multiplication. Pour l’anat du visage, on peut se permettre des raccourcis sans repasser inlassablement par la structure schématique…mais si on a oublié, là on applique la structure schématique).
 
extrait références angle 20°: 
http://mathieuseddas.fr/wp-content/uploads/2016/05/Références-anat-head.png


Ces notes peuvent donc être un bon moyen de vérifier si le visage tient la route d’après l’angle que nous avons choisi.
 
Quelques notes (j’ai pas tout mis mais je referais un truc propre plus tard):
-         -  La longueur des yeux est identique (du fait de la rotation assez faible)
-          - L’extrémité supérieure de l’oreille arrive au niveau du sourcil, et extrémité inférieure au niveau de la bouche (encore une fois, on a bien compris que c’était la conséquence de l’anatomie et non le fruit du hasard, hein)
-          - Les yeux sont sur la même ligne horizontale (on fait uniquement une rotation en Y)
-          - Le canal lacrymal de l’œil droit se pose précisément sur la ligne du nez (ou à peu près)
-         -  La pommette suit une courbe particulière qui se scinde à peu près à hauteur du nez (conséquence du volume des muscles et os du visage, encore une fois, il faut connaitre l’anatomie de base avant d’apprendre ce genre d’astuce).
-          - L’extrémité de l’œil droit se pose à peu près sur la ligne du visage, il ne devrait donc pas y avoir d’espace.
--         -  Un trait plus ou moins vertical descend de l’oreille jusqu’au niveau de la bouche, avant de rejoindre le menton (merci,c 'est la mâchoire, hi hi )
----- le nez forme un certain angle de cette manière (sur toutes les références, malgré la variation des pifs, c'est un bon indicateur):

Séances de méditation et process d'apprentissage Notex10

-          Etc


 
On peut donc rapidement vérifier, à la fin d’un croquis, ce qui cloche d’un point de vue anatomique ("ah, ici la pommette est plutôt comme ça", et ce quelque-soit la tronche du personnage, que ce soit une tête réaliste, caricaturale, une créature anthropomorphes, la courbe de la pommette arrive à hauteur de la boule du nez, (et aussi en fonctionn de la corpulence du perso). Là il s'agit surtout de pouvoir s'auto-critiquer avec des références (étant donné que nous n'avons pas toujours à portée de main un érudit en anatomie).

Après bien sûr on peut s’émanciper de tout cela pour dépasser les codes usuels de l’anatomie et créer de nouvelles anatomies.
 

Prochainement je vous montre l’évolution des croquis (là j'en ai fait 14 de mémoire, j'attends la fin des vacances pour avoir de quoi montrer quelque chose de pertinent).
Virid Rain
Virid Rain
Moulin à parole
Messages : 7102
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 35
Localisation : Toulouse
http://aurorefolny.com

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mer Juil 27 2016, 16:50
Vraiment cool tes recherches, ça me fait réviser en même temps donc CONTINUE s'il te plait haha, moi qui n'ai pas trop le temps d'étudier ces temps ci, ça tombe bien ! Smile
Très intéressant tes réflexions sur les calculs et les automatismes, c'est vrai tout ça qu'au début on calcule tout, puis on passe en autopilote par la suite forcément sinon le cerveaux surchaufferait (comme quand on apprend à conduire, même phénomène, on serait épuisé si on était toujours en mode rélfexion). Le tout est d'acquérir les BONS automatismes, comme tu disais donc en début de topic Wink

Vivement la suite ! Very Happy
otsoa
otsoa
Vieil aigri
Vieil aigri
Messages : 1133
Date d'inscription : 14/02/2015
Age : 44
Localisation : VAR
https://www.artstation.com/artist/otsoa

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

le Mer Juil 27 2016, 21:16
Je comprend que ça te fasse bosser, ça c'est cool, mais je ne comprend pas pourquoi tu te prend autant le choux...je veux dire apprend les bases, persp, proportions, fait du sculpt, et après le temps fait son affaire, petit à petit on commence à mémoriser les masses globales de la jambes et puis un jour (même si on sait que ça existe et qu'on l'a étudié) on réaliste qu'il y'a un os à tel endroit qui provoque tel forme, alors on le rajoute, un autre jour on se rend compte d'un autre détail, etc...

Apres pour la visualisation, j'essais aussi souvent de le faire pas forcement en rapport avec le dessin et au début j'avais beaucoup de mal à garder la forme constant sur "mon écran intérieur" Par exemple visualiser un cube en persp mais le faire tourner ça se complique, une sphère pas de soucis, apres pour des scène complexe c'est très dur et c'est paradoxal quand on arrive à visualiser en détail des objet dans nos rêves du coup c'est vraiment pas les même niveaux de consciences utilisé et c'est dommage de ne pas savoir utiliser ça sur demande.
Contenu sponsorisé

Séances de méditation et process d'apprentissage Empty Re: Séances de méditation et process d'apprentissage

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum