-48%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour homme
68 € 130 €
Voir le deal

Aller en bas
mefisheye
mefisheye
Moulin à parole
Messages : 5338
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 30
Localisation : bordeaux
https://mefisheye.com/

De l'art de l'affectif dans le métier de créatif Empty De l'art de l'affectif dans le métier de créatif

le Lun Jan 22 2018, 13:16
Salut tout le monde, je viens de découvrir ma première déconvenue : travailler avec une personne que je connais et qui n'est pas satisfaite de mes services.

Voici la situation. Nous avons discuté de la possibilité de créer une carte d'invitation avec deux illustrations qui sera imprimée sur internet. Le travail devait être fait rapidement.

J'ai fais en sorte d’avoir une démarche professionnelle. Nous avons discuté, j'ai fait un compte rendu et j'ai établi un devis répondant à mes prix et aux contraintes techniques
Résultat : "c'est trop cher". Je tiens à noter que mon devis s'établissait sur une journée et demi de travail et était très très loin d'être déconnant vu les tarifs du métier.
Sauf qu'au lieu qu'une discussion constructive se crée, j'ai aujourd'hui le droit à des noms d'oiseau dont celui de radin ne pensant qu'à l'argent.

Je suis indépendant. Je gagne peu d'argent et désormais on tente de m'acheter avec des messes basses et de l'affectif. Pour moi c'est aujourd'hui catégorique, je ne travaillerais plus pour la famille ou les amis s'ils refusent d'être traités comme des clients lambda.

Comment faites vous pour gérer cette situation ? Continuez vous de rendre service à vos proches ? Appliquez vous des tarrifs préférenciels ? Je ne pense pas avoir forcément raison dans l'histoire mais je n'apprécie clairement pas qu'on me prenne pour un con sans ouverture de discussion.


Je m'attends un jour à avoir un ami qui me propose de travailler pour la com de sa marque pour des cacahuètes...
avatar
atnajoy
Vieil aigri
Vieil aigri
Messages : 1535
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 25

De l'art de l'affectif dans le métier de créatif Empty Re: De l'art de l'affectif dans le métier de créatif

le Lun Jan 22 2018, 13:23
Moi je ne prend aucune commande j'ai pas de problème à ce niveau ^_^ (du coup aucune thune xD)
Nix
Nix
Adulte responsable
Adulte responsable
Messages : 605
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 29
Localisation : Auvergne

De l'art de l'affectif dans le métier de créatif Empty Re: De l'art de l'affectif dans le métier de créatif

le Lun Jan 22 2018, 13:44
moi je n'ai pas encore ce problème pour de vrai vu que je ne suis pas encore officielle donc, je ne sais pas si mes idées pourront t'aider.

Mais pour ma part si un membre de ma famille me demande quelque chose je dis toujours oui si j'ai le temps, et je ne demande jamais d'argent, en général on m'en donne quand même ou on me paye comme on peut, une amie qui est en apprentissage me demande souvent des petits croquis de rien dont-elle a besoin pour ces examens (pour avoir des vrais représentation) c'est un petits truc qui me demande 1 journée max, elle me paye avec des chocolats et le fait de me recevoir quand je monte en belgique ^__^
une autre copine m'a demandé un portrait, un boulot dure pour moi qui n'ai pas l'habitude mais j'avais le temps... c'est une copine de primaire je me vois pas trop l'envoyer bouler.

Moi je dirais que si ce qu'on te demande te plaît et que tu veux faire plaisir fais le, mais si tu n'as pas le temps ou vraiment pas envie dis que tu peux pas.
après sincèrement évite les rapport mercantile avec ta famille, ce n'est vraiment pas une relation saine, le troc ou ce genre de chose, ou si ton pote peut de faire un bonne pub ou que sais-je, il y a toujours un moyen de faire gagnant/gagnant. enfin vis-à-vis de tes comptes tu sera peut-être un peu perdant mais, tu verra que ça rendra les choses plus simple
IsaArne
IsaArne
Ado boutonneux
Ado boutonneux
Messages : 392
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 30
Localisation : Bordeaux
http://isabellearne.com/

De l'art de l'affectif dans le métier de créatif Empty Re: De l'art de l'affectif dans le métier de créatif

le Lun Jan 22 2018, 14:19
nix > ce n'st valable que si le dessin n'est pas ton activité principale. Je ne le conçoit pas si tu es professionnel/indépendant=pas de salaire/pas d'employeur.

Je vais parler de mon expérience, je suis illustratrice indépendante depuis fin 2013. Et bien sur un de mes premier projet à été avec un membre de la famille et je dois dire que ça c'est très bien passé, il a été clair depuis le début que j'aillais être payée, c'était le deal, c'était aussi pour m'aider a me lancer. J'ai eu de la chance très probablement. 
Pour les autres, j'ai eu des amis, voisins, connaissances qui se sont approchés de mois pour faire des travaux illustratifs et j'ai toujours été très claire, le travail si il est un travail de commande doit être payé. 
Je suis une professionnelle, c'est mon gagne pain, si je n'ai pas de clients qui m'apportent de l'argent je ne gagne absolument rien = je ne vis pas. 
Après rien n’empêche de faire des dessins pour tes amis pour leur faire plaisir, ça m'es arrivé bien sur, pour illustrer des dossier de diplomes et autres, pour rendre service mais l'approche est totalement différente = j'ai le contrôle, je ne traite pas mon amis comme un client = droits de retouches. Et les illustrations crées doivent être strictement pour un usage privé/scolaire. 

Je pense que plus que des artistes on devrai considérer les indépendants comme des artisant, parce que nous avons charges et taxes a payer et que ça nous coûte autant qu'a un plombier. Alors que le therme artiste renvoie a un branleur tattant du crayons vivant d'amour et d'eau fraiche.

Mais c'est vrai on dessine, la nièce a Dédé pourrait le faire aussi pourquoi nous demander a nous et payer. 
Et souvent la famille/amis ont aussi du mal a comprendre que c'est un métier a part entière qui a ses contraintes = pas d'assurance d'avoir une tombée d'argent à la fin du mois, des taxes, des allées et venues de clients irréguliers. Le mieux dans ces cas là et de les éduquer, ou de tout simplement refuser de travailler avec eux en leur expliquant que tu ne peux pas te permettre de bosser 3 jours sur leur projet gratuitement. 
Est-ce que eux passeraient jours au boulot sans être payé ? non
Et bien un indépendant c'est la même chose, et en plus nous n'avons pas d'avantages sociaux, pas de rtt, pas de congés payés, pas d'assurance maladie, (ne parlons pas de la retraite ahahhaha ) on doit tout se payer sois-même donc oui holala on a besoin d'argent c'est mal de le dire. 
Mais sans argent de nos jours on dors sous les ponts.

Bref j’arrête je m'énerve par ce que c'est un sujet épineux que la valorisation de notre métier autre que " faire des jolis dessins pour maman "

Tout ce que je peux te conseiller Master c'est d'essayer d'expliquer aux gens que c'est un véritable métier. Et que oui tout travail mérite salaire. 
Et ultimement de ne pas travailler pour des amis/famille, ça se passe rarement bien, d'être fort par-ce que les gens parlerons toujours dans ton dos mais tu vaux mieux que ça. 
Tu fais un métier passion, deux fois le travail d'un salarié pour 1/2 du prix surtout quand on débute. 
Il faut s'accrocher <3

ps: j'ai peut être un coeur de pierre dû a mon parcours perso mais pour moi l'affectif n'as pas sa place au boulot ans des transactions professionelles. Tête froide
Yumérêves
Yumérêves
Admin
Messages : 3580
Date d'inscription : 25/05/2012
Age : 37
Localisation : Sarthe
http://yumereves-illustrations.jimdo.com

De l'art de l'affectif dans le métier de créatif Empty Re: De l'art de l'affectif dans le métier de créatif

le Lun Jan 22 2018, 14:26
J'évite le travail à des proches en général, en tout cas je ne le recherche pas, je ressens toujours une gêne lorsque l'on me demande quelque chose.
Pour la famille je fonctionne un peu comme Nix, mais je ne demande pas rien, je dis que l'on peut me donner ce que l'on veut.Par contre je précise bien que celà passe après mes projets personnels qui sont eux professionnels. J'aimais bien la solution de florian le priol je crois qui disait faire une facture avec une remise exceptionnelle, comme ça la personne peut avoir une idée bien définie du tarif et celà reste pro.
Ce que je te conseillerais c'est dévaluer à combien tu estimes cet affectif en quelques sorte.
C'est toujours compliqué les proches, car on ne travaille pas, nous faisons des mickeys pour notre plaisir. J'ai l'impression qu'en plus tu as déjà travaillé un peu en faisant des recherches pour cette personne. Quand il commence à y'avoir le mot trop cher, je pense q'il ne faut surtout pas baisser le tarif, autrement c'est une chaine sans fin, et tu perds toute crédibilité de professionalisme.
Je dirait qu'il faut évaluer la proximité de la personne, le temps que ce travail prend, la "chiantitude" de la personne potentielle car si tu dois faire 36 retouches derrière c'est pas un bon plan,etc.
Mais la relation du dessin avec les proches est toujours très complexe j'ai trouvé, et très dure à gérer.


Edit Isa je viens de poster et je lis ton message, je concidère aussi ce métier comme de l'artisanat qui change vite la donne dans la tête des gens plutot que l'Artiste qui fait des trucs qui ne demande aucune connaissance à priori et fais ses petits mickeys dans son coin pour épater la galerie dans l'inconscient collectif.Le mot "Artiste" est pour moi une nuisance à ce métier car il englobe tout et n'importe quoi et crée toutes les dérives que l'on connait aujourd'hui notemment administratives.
Freeman
Freeman
Vieil aigri
Vieil aigri
Messages : 1484
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 37
Localisation : IDF
https://www.instagram.com/freeman_ink/

De l'art de l'affectif dans le métier de créatif Empty Re: De l'art de l'affectif dans le métier de créatif

le Lun Jan 22 2018, 22:26
Ca va être simple Flo, soit tu continues le taff et tu continues à te faire traiter de radin etc, et tu vas subir ce "contrat", soit tu lui dis : j'ai revu mon tarif à la baisse alors qu'en évaluant le temps que je vais prendre sur ce projet, je ne rentre pas forcément dans mes frais, je préfère arrêter là avant que la situation dégénère pour toi comme pour moi, je t'invite à aller voir un "pro" si tu considères que je suis trop cher, et la personne se rendra compte de la réalité, et peut être que la personne en face, étant "neutre" vis à vis d'elle, la poussera à reconsidérer le fait qu'elle n'avait pas à jouer sur ce côté affectif pour "gratter", au final, c'est plutôt les rôles qui se sont inversés, tu as émis un tarif convenable, et c'est elle, de façon intéressée, qui a chercher à tirer le tarif vers le bas.
Gromy
Gromy
Admin
Messages : 4814
Date d'inscription : 30/03/2012
Age : 39
Localisation : Rennes
http://legromy.com

De l'art de l'affectif dans le métier de créatif Empty Re: De l'art de l'affectif dans le métier de créatif

le Lun Jan 22 2018, 22:56
Tu peux aussi proposer de faire un boulot moindre pour le même tarif, genre sans couleur ou avec un style plus simple.
legrizzly
legrizzly
Adulte responsable
Adulte responsable
Messages : 831
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 42
Localisation : Les rocheuses
http://www.vdanet.net/

De l'art de l'affectif dans le métier de créatif Empty Re: De l'art de l'affectif dans le métier de créatif

le Mar Jan 23 2018, 08:36
Si c'est vraiment quelqu'un de proche, il connaît ta situation. Il doit avoir conscience que les contrats free-lance sont désormais ton revenu principal.
Sinon oui comme dit Gromy, tu adapte la réalisation au budget du client....
Contenu sponsorisé

De l'art de l'affectif dans le métier de créatif Empty Re: De l'art de l'affectif dans le métier de créatif

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum